11
L’Heure by Fleurier
Journal semestriel annonçant le changement de l’heure

Editorial

A en croire le plus célèbre moteur de recherche sur internet, le secret (1,46 milliard d’occurrences) a davantage la cote que la confidentialité (133 millions), sans même parler de la discrétion (10,9 millions seulement). Auprès des horlogers pourtant, ce sont ces deux dernières notions qui l’emportent quand il s’agit de parler du nuage qui, souvent, recouvre leur monde. Un stratus sur lequel se penche cette nouvelle édition de L’Heure by Fleurier, ce qu’elle fait, rassurez-vous, sans le dissiper complètement : il faut bien que demeure le mystère (23 millions d’occurrences, l’humilité reste de mise).

Par Frédéric Mairy

Le secret dans le monde horloger en 2017
Certaines entreprises horlogères du Val-de-Travers nous ont envoyé une fin de non-recevoir. D’autres ont bien voulu nous répondre, parlant davantage de discrétion et de confidentialité que de secret.
Le contrat d’apprentissage
Le transfert de compétences et connaissances par le maître doit permettre à l’apprenti d’acquérir dextérité et intelligence dans la pratique de son métier et lui donner les moyens de gagner sa vie. Pour autant que cela se fasse de manière éclairée.
Urbanisme horloger
Située dans un parc arboré à l’abri des regards, la bâtisse du n° 17 de la Place d’Armes apparaît telle une maison de maître. Sa destination nous est délivrée par l’ornement de son fronton : l’équerre et le compas, symboles de base de la franc-maçonnerie et instruments communs au maçon et à l’horloger.
Homme d’affaires
Pour garder le secret, rien de mieux qu’un coffre-fort. À rencontrer Jean Ferner, on peut en douter au premier abord.
Le secret
Comme son nom l’indique, il permet, par le mouvement du couvercle d’une boîte, l’accès à l’heure en toute discrétion.
Le plus beau métier du monde
Bernard Duding a passé une partie de sa vie professionnelle dans l’horlogerie, qu’il a aussi enseignée.