L’Heure
by Fleurier
Archives
10
Edition du mois de mars 2017
La vitrine d’un savoir-faire
Chez Parmigiani Fleurier, les horloges de table constituent une réelle activité. Fabriquées en petites séries ou en modèles uniques, elles font partie de l’identité de la marque. Le fondateur a d’emblée été séduit par ces objets bien particuliers.
La grande sonnerie neuchâteloise
C’est au Val-de-Travers, au milieu du 19e siècle, que le mouvement à grande sonnerie a trouvé sa forme la plus achevée, aussi bien au niveau technique qu’esthétique, animant des pendules réalisées par les familles alliées Borel et Jeanjaquet.
À la bibliothèque
Il y a cent ans paraissait cet ouvrage monumental, écrit par Alfred Chapuis. Afin de marquer l’événement, le Musée international d’horlogerie, à La Chaux-de-Fonds, en collaboration avec le Musée d’horlogerie du Locle - Château des Monts, présenteront en leurs murs, du 7 mai au 8 octobre 2017, une exposition consacrée aux pendules neuchâteloises.
Pendulier-restaurateur
La restauration de pendules est exigeante, c’est une belle école de modestie.
Utilisée pendant près de trois siècles
Le Musée régional du Val-de-Travers a reçu dans l’atelier du père Bernet cette machine à tailler datant du début du 18e siècle.
Les pendules,  une tradition de famille
Il a enseigné, fait de la sous-traitance et réparé des montres. Mais ce que Jean-Marc Matthey préfère, ce sont les pendules, dont il continue de s’occuper alors qu’il a pris sa retraite.