Fleurier, what else?

Parmigiani Fleurier, une entreprise qui a fait sa place dans le monde du luxe

Dans sa région natale, dont il est si fier, Michel Parmigiani a créé une entreprise qui a pris de l’ampleur. Parmigiani Fleurier fait désormais partie du pôle horloger de la Fondation de Famille Sandoz.

Parmigiani Fleurier. En deux mots, tout est dit ou presque. Michel Parmigiani, le fondateur de la société dont il est aujourd’hui le président, est toujours en quête de perfection. «On m’a transmis le goût des belles choses et de la précision. Mais il fallait être fou pour s’entêter comme je l’ai fait dans ce domaine ravagé par la crise à une certaine époque». Cet homme, né au Val-de-Travers, nourrit la même passion pour sa région que pour son métier. Dans le nom de la société se retrouve tout naturellement Fleurier, le village où elle est installée.

Domaine de prédilection de Michel Parmigiani à ses débuts, la restauration est toujours bien présente au sein de l’entreprise, dont le point fort reste la création de montres compliquées et de pièces uniques personnalisées. Parmigiani Fleurier appartient en majorité à la Fondation de Famille Sandoz, qui a aussi acquis d’autres sociétés pour créer un pôle horloger.

La notoriété de la marque grandit en permanence. Le principal marché, l’Asie, se développe en parallèle à l’Amérique et à l’Europe.L’essentiel des collections est destiné aux hommes, mais les montres pour femmes prennent de plus en plus d’importance. L’une des femmes d’exception à qui la marque associe son image est Nicola Spirig, sacrée championne olympique de triathlon à Londres.

«Mesure et démesure» est le slogan de Parmigiani Fleurier, une manufacture où l’humain a toute sa place. La transmission du savoir et du savoir-faire est importante, l’entreprise forme des jeunes. Et la recherche de l’excellence chère à Michel Parmigiani est toujours un maître-mot. Ce n’est pas pour rien que Parmigiani Fleurier est un des membres fondateurs de la certification Fondation Qualité Fleurier.

Par Marylise Saillard