Une entreprise en perpétuel mouvement

Vaucher Manufacture Fleurier s’emploie à consolider sa position

Fabricant de mouvements, Vaucher Manufacture Fleurier est, selon son directeur, un motoriste horloger en train d’acquérir ses lettres de noblesse.

Fournisseur de Parmigiani Fleurier, Vaucher Manufacture Fleurier (VMF) livre aussi des calibres à Hermès et d’autres marques. L’entreprise a bien évolué depuis sa création puis son installation dans de nouveaux locaux. Quand Jean-Daniel Dubois a repris la direction fin 2011, VMF ne faisait que des mouvements haut de gamme personnalisés. « Nous avons mis en place une deuxième ligne pour produire en plus grandes séries sans transiger sur la fiabilité. Il a fallu changer les mentalités, mais le personnel a été impliqué dans le processus et l’est toujours».

La production a triplé, l’implantation des ateliers a totalement changé. « Nous avons réintroduit des choses qui avaient disparu, comme le découpage de pièces par étampes, précise le directeur général. Nous comptons aujourd’hui une vingtaine de corps de métiers au sein de l’entreprise ».

Si VMF est membre de la Fondation Qualité Fleurier, c’est « pour la soutenir, pour bénéficier des critères d’exigence élevés comme le 100% Swiss made et de l’aspect laboratoire ». Jean-Daniel Dubois est catégorique : « la qualité, c’est l’affaire de tous ». Les défis qui attendent VMF sont multiples. « Nous devons élargir notre gamme de mouvements, garder notre souplesse et notre transparence vis-à-vis des clients. Nous espérons parvenir à produire 35’000 pièces par an en maîtrisant les coûts ».

Par Marylise Saillard